Islande

L’Islande est un pays unique et magnifique situé dans l’Atlantique Nord, connu pour ses paysages naturels époustouflants, notamment ses glaciers, ses chutes d’eau, ses sources d’eau chaude et ses geysers. Les visiteurs peuvent également découvrir le riche patrimoine culturel de l’Islande, notamment son histoire viking et ses contes traditionnels. Que vous soyez intéressé par des activités de plein air comme la randonnée et le ski, ou que vous souhaitiez explorer les villes dynamiques du pays, l’Islande a quelque chose à offrir à chacun. Avec ses paysages d’un autre monde, l’Islande est une destination qui devrait figurer sur la liste de tous les voyageurs.

Pourquoi partir en Islande

Pays aux contrastes géologiques extrêmes, l’Islande a développé un secteur touristique impressionnant, avec plus de 2 millions de visiteurs par an qui affluent pour voir ses champs de lave couverts de mousse, ses grottes de glace alimentées par des glaciers, ses côtes rocheuses et ses volcans crachant des cendres.

Largement connue comme « le pays du feu et de la glace », l’Islande regorge de paysages magnifiques qui ravissent et impressionnent à chaque instant. Le mot « feu » dans cette expression fait référence aux nombreux volcans islandais, qui s’animent périodiquement. Les forces élémentaires bouillonnent juste sous la surface du pays, et les Islandais astucieux utilisent depuis longtemps l’énergie géothermique pour produire de l’électricité, chauffer l’eau du robinet et réchauffer les serres de tomates.

Le tourisme volcanique est également lucratif, avec des touristes qui font des excursions pour voir les fumerolles bouillonnantes et se baigner dans des sources thermales. Les deux exemples les plus célèbres sont le Blue Lagoon et le Sky Lagoon, près de Reykjavík ; il s’agit de stations thermales géothermiques qui ont pour but de soulager vos douleurs.

La glace est l’autre grande attraction de l’Islande (l’indice est dans le nom) – plus précisément, les glaciers spectaculaires qui descendent vers la côte, vêlant des icebergs dans des lagons sereins. Environ 11 % du pays est couvert de glaciers, le Vatnajökull étant le plus grand et s’étendant sur quelque 8 400 km² (3 243 milles carrés) dans le sud-est, avec d’épaisses couches de neige recouvrant de nombreuses crêtes montagneuses majestueuses. On y trouve également le plus haut sommet d’Islande, le Hvannadalshnjúkur (2 119 m ou 6 592 pi). Des visites guidées des glaciers, des grottes de glace et des chutes d’eau gelées sont largement proposées.

Reykjavík, la capitale de l’Islande, est l’endroit où la plupart des voyageurs commencent leur voyage. Cette ville amusante et dynamique, avec ses nombreux musées, ses excursions maritimes et sa vie nocturne colorée, est certainement une distraction digne de ce nom.

Venez donc faire l’expérience de marcher dans une grotte de lave, d’escalader un glacier, d’observer une baleine ou d’admirer les aurores boréales dans toute leur splendeur, sans être gêné par la pollution lumineuse, dans le pays le moins densément peuplé d’Europe. Quoi que vous fassiez, des vacances en Islande sont une expérience dont vous vous souviendrez toute votre vie.

Principales régions d’Islande

L’Islande est divisée en sept régions, chacune ayant ses propres attractions et caractéristiques uniques. Voici un bref aperçu de chaque région et des choses à y voir et à y faire :

Reykjavik : Capitale et plus grande ville d’Islande, Reykjavik est connue pour sa scène culturelle dynamique, notamment ses musées, ses galeries d’art et ses festivals de musique. Les visiteurs peuvent également explorer les sites historiques de la ville, tels que la Hallgrimskirkja, une grande église offrant une vue imprenable sur la ville, et le musée de la ville de Reykjavik, qui offre un aperçu de l’histoire et de la culture islandaises.

La côte sud : Cette région est connue pour ses paysages côtiers spectaculaires et ses plages de sable noir. Parmi les attractions populaires, citons les cascades de Seljalandsfoss et de Skogafoss, la plage de sable noir de Reynisfjara et le parc national de Vatnajokull, qui abrite le plus grand glacier d’Europe.

Les Westfjords : Les Westfjords sont une région isolée et accidentée, connue pour ses fjords, ses falaises et sa faune. Parmi les attractions populaires, citons la chute d’eau de Dynjandi, la réserve naturelle de Hornstrandir et la ville d’Isafjordur.

Le Nord : Cette région est connue pour ses glaciers, ses sources d’eau chaude et ses geysers. Parmi les attractions populaires, citons les bains naturels de Myvatn, la cascade de Dettifoss et la ville d’Akureyri, la plus grande ville du nord de l’Islande.

L’Est : Cette région est connue pour ses montagnes escarpées et ses vallées isolées. Parmi les attractions populaires, citons la lagune du glacier de Jokulsarlon, la lande de Fjardarheidi et le parc national de Vatnajokull.

Le Cercle d’or : Cette région est connue pour ses geysers, ses sources d’eau chaude et ses sites historiques. Parmi les attractions populaires, citons la zone géothermique de Geysir, la chute d’eau de Gullfoss et le parc national de Thingvellir, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et lieu du premier parlement islandais.

L’ouest : Cette région est connue pour ses glaciers et ses montagnes accidentées. Parmi les attractions populaires, citons le parc national de Snaefellsjokull et la péninsule de Reykjanes, connue pour ses sources d’eau chaude et ses geysers.

Chaque région a son propre charme et sa propre attraction, il est important de planifier à l’avance et de décider ce que vous avez le plus envie de voir et de faire. L’Islande est un petit pays mais il y a quand même beaucoup à voir et à explorer, il est donc bon d’avoir un plan avant de partir pour profiter au maximum de votre voyage.

Les saisons en Islande

L’Islande est connue pour ses saisons dramatiques et son climat unique, qui peuvent grandement affecter l’expérience du voyageur. Voici un bref aperçu de chaque saison en Islande et de ce à quoi vous devez vous attendre en tant que touriste :

Printemps (avril-mai) : Le printemps est le début de la saison touristique en Islande, avec des températures plus douces et des jours plus longs. Les jours commencent à se réchauffer et la neige commence à fondre, ce qui en fait une période idéale pour la randonnée et les activités de plein air. Les visiteurs peuvent également observer les aurores boréales pendant cette saison, ainsi que le retour des oiseaux migrateurs.

Été (juin-août) : L’été est la haute saison touristique en Islande, avec de longues journées et des températures douces. Les jours sont les plus longs et le temps est le plus doux, ce qui en fait une période idéale pour les activités de plein air comme la randonnée, la pêche et les visites touristiques. Les visiteurs peuvent également voir le soleil de minuit pendant cette saison, lorsque le soleil ne se couche jamais complètement.

Automne (septembre-octobre) : L’automne est une saison de transition en Islande, avec des températures plus fraîches et des jours plus courts. Les feuilles des arbres commencent à changer de couleur et les paysages du pays deviennent plus spectaculaires. C’est une bonne période de visite pour les photographes et les amoureux de la nature.

Hiver (novembre-mars) : L’hiver est la saison la plus froide en Islande, avec des jours courts et des températures basses. Les jours sont courts et il fait sombre la plupart du temps, mais c’est aussi le meilleur moment pour voir les aurores boréales. Les visiteurs peuvent également faire du ski, du snowboard et de la motoneige pendant cette saison.

Il est important de noter que le temps en Islande peut être imprévisible, avec des vents forts, de fortes pluies et même des chutes de neige pendant les mois d’été. Il est toujours bon de vérifier les prévisions météorologiques avant de se lancer dans des activités de plein air et de se munir de vêtements et d’équipements adaptés.

Choses à voir et à faire en Islande

Spas géothermiques

L’Islande compte de nombreuses stations thermales géothermiques, dont les plus célèbres sont le Blue Lagoon et le Sky Lagoon, près de Reykjavík. Le premier est recouvert de boue de silice dont on dit qu’elle a des propriétés de guérison de la peau. Le second, lancé en 2021 et plus proche de Reykjavík que le Blue Lagoon, possède une piscine à débordement et un sauna qui offrent une vue imprenable sur l’océan Atlantique.

Gullfoss

La rivière Hvitá se fraye un chemin à travers les couches de lave basaltique et descend en deux étapes avant de se jeter dans un étroit canyon en contrebas. Les visiteurs peuvent parcourir le sentier d’un kilomètre et voir les cascades depuis le point de vue.

Jökulsárlón

Au bord du parc national du Vatnajökull se trouve Jökulsárlón, une lagune glaciaire formée en 1934 lorsque le glacier Breiðamerkurjökull a commencé à reculer. Avec ses icebergs flottants et ses phoques nageant dans la lagune, son paysage surréaliste en fait un lieu de prédilection pour les photographes et les équipes de tournage. Des films hollywoodiens tels que Die Another Day et Lara Croft : Tomb Raider ont été tournés ici.

Jokulsarlon
Jokulsarlon

Parcs nationaux

L’Islande compte trois parcs nationaux : Þingvellir (Thingvellir), Vatnajökull et Snæfellsjökull. Þingvellir, sans doute le parc national le plus célèbre d’Islande, est une puissante représentation visuelle de la dérive des continents, les plaques tectoniques américaine et eurasienne se séparant sous la surface à raison de quelques centimètres par an. D’autre part, le Vatnajökull et le Snaefellsjokull sont célèbres pour leurs volcans enneigés.

Les aurores boréales

L’un des spectacles les plus impressionnants de la nature, les aurores boréales sont visibles de fin septembre à mi-avril dans le ciel islandais. Les motifs lumineux changeants et incandescents sont causés par les particules chargées d’électricité qui entrent en collision avec l’atmosphère. Les observations dépendent de la météo et ne sont pas garanties.

Le cercle de diamants

Cet itinéraire touristique de 250 km part d’Akureyri et relie cinq attractions majeures : les pittoresques chutes de Goðafoss, les paysages bleus et verts du lac Mývatn, les puissantes chutes de Dettifoss, le canyon d’Ásbyrgi en forme de fer à cheval et le centre d’observation des baleines de Húsavík.

Le Cercle d’or

Sans doute l’itinéraire touristique le plus célèbre, le Cercle d’or, long de 300 km, relie Þingvellir (parc national de Thingvellir), Gullfoss et Geysir, les trois attractions incontournables pour tout touriste dans le sud de l’Islande. De nombreuses compagnies proposent cette excursion d’une journée complète au départ de Reykjavík.

Le grand Geysir

Le mot « geyser » que nous utilisons pour définir une source d’eau chaude jaillissante vient du Grand Geysir dans la vallée de Hauka, une région qui compte de nombreux trous d’eau chaude. Dans le parc géothermique, le geyser le plus actif est le Strokkur, qui entre en éruption toutes les 10 à 15 minutes environ.

Activités à faire en Islande

L’Islande est un pays qui offre un large éventail d’activités répondant à différents intérêts et préférences. Voici un aperçu détaillé de certaines des choses amusantes à faire en Islande :

Explorez les merveilles naturelles : L’Islande est connue pour ses paysages naturels époustouflants, notamment ses glaciers, ses chutes d’eau, ses sources d’eau chaude et ses geysers. Parmi les merveilles naturelles à voir absolument, citons le Blue Lagoon, une station thermale géothermique située dans un champ de lave, la cascade de Gullfoss, l’une des plus belles chutes d’eau d’Islande, et le parc national de Vatnajokull, qui abrite le plus grand glacier d’Europe.

Faites un roadtrip en voiture : C’est en voiture que l’on explore le mieux les paysages islandais, et un road trip est un excellent moyen de découvrir les merveilles naturelles et les charmantes petites villes du pays. La célèbre Ring Road (route 1) est un itinéraire populaire pour les road trips et offre une variété de paysages et d’attractions.

Visitez le Cercle d’or : Le Cercle d’or est un itinéraire populaire qui comprend certaines des attractions les plus célèbres d’Islande, comme la zone géothermique de Geysir, la cascade de Gullfoss et le parc national de Thingvellir. C’est un excellent moyen de découvrir certains des sites les plus emblématiques de l’Islande en une seule journée.

Observez les aurores boréales : L’Islande est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les aurores boréales, également connues sous le nom d’aurores boréales. La meilleure période pour voir les aurores boréales est l’hiver, et plusieurs compagnies touristiques proposent des visites guidées vers les meilleurs sites d’observation.

Northern lights at Skogafoss
Northern lights at Skogafoss

Faites un plongeon dans les sources d’eau chaude : L’Islande abrite plusieurs sources chaudes naturelles, dont beaucoup sont ouvertes au public. Parmi les sources chaudes les plus populaires, citons le Secret Lagoon, une source chaude naturelle située dans un petit village, et les bains naturels de Myvatn, un spa géothermique situé dans le nord de l’Islande.

Faites de la randonnée : L’Islande offre une variété de sentiers de randonnée, allant de faciles à difficiles, et c’est un excellent moyen de voir de près la beauté naturelle du pays. Parmi les sentiers de randonnée les plus populaires, citons le sentier Laugavegur, l’un des plus célèbres d’Islande, et le sentier Fimmvörðuháls, qui vous fait traverser un paysage volcanique.

Essayez l’escalade sur glace : L’Islande est connue pour ses glaciers et l’escalade de glace est une activité populaire pour les amateurs d’aventure. Des visites guidées d’escalade sur glace sont proposées sur plusieurs glaciers, notamment le glacier Sólheimajökull et le glacier Vatnajökull.

Partez en excursion pour observer les baleines : L’Islande abrite plusieurs espèces de baleines, et une excursion d’observation des baleines est un excellent moyen de voir ces magnifiques créatures dans leur habitat naturel.

Visitez Reykjavik : Reykjavik est la capitale et la plus grande ville d’Islande, et elle offre une variété d’attractions culturelles et historiques. Parmi les attractions populaires, citons la Hallgrimskirkja, une grande église offrant une vue imprenable sur la ville, et le musée de la ville de Reykjavik, qui offre un aperçu de l’histoire et de la culture islandaises.

Sun Voyager Islande
Le Sun Voyager en Islande

Manger et boire en Islande

L’Islande a une tradition culinaire unique et variée, avec des plats traditionnels qui sont influencés par le climat rude et les ressources limitées du pays. Voici un bref aperçu de certains plats traditionnels islandais :

Skyr : Le Skyr est un produit laitier traditionnel islandais ressemblant à un yaourt, riche en protéines et pauvre en graisses. Il peut être consommé nature ou sucré avec du miel, des fruits ou d’autres arômes. C’est un aliment de base du régime islandais et il est considéré comme une alternative saine aux autres types de yaourts.

Hákarl : Le Hákarl est un plat traditionnel islandais à base de requin du Groenland fermenté. Le requin est enterré dans une fosse peu profonde pendant plusieurs mois, ce qui lui permet de fermenter, avant d’être coupé en petits morceaux et suspendu pour sécher pendant plusieurs mois supplémentaires. Il a une odeur forte et piquante et un goût unique qui peut être un goût acquis.

Pylsur : Les pylsur sont des hot-dogs islandais traditionnels, généralement fabriqués à partir d’une combinaison de porc, de bœuf et d’agneau. Ils sont une nourriture de rue populaire en Islande et sont souvent servis avec une variété de garnitures, comme le ketchup, la moutarde, la rémoulade et les oignons frits.

Kjötsúpa : Le Kjötsúpa est une soupe d’agneau traditionnelle islandaise faite d’agneau, de pommes de terre, de carottes et d’oignons. C’est une soupe réconfortante et copieuse, parfaite pour une journée froide d’hiver.

Harðfiskur : Le Harðfiskur est un en-cas traditionnel islandais à base de poisson séché, fait de morue ou d’églefin. Le poisson est séché au soleil et au vent, puis il est coupé en petits morceaux et consommé comme en-cas, souvent accompagné de beurre.

Rækju smjöri : Le Rækju smjöri est un plat traditionnel islandais qui se compose de crevettes mélangées à du beurre, du sel et du poivre. Il est généralement servi en entrée ou comme garniture de sandwich.

Laufabrauð : Le laufabrauð est une pâtisserie traditionnelle islandaise qui est généralement servie pendant la période de Noël. Il s’agit d’une pâte fine et croustillante qui est découpée en motifs complexes et frite.

La cuisine islandaise doit beaucoup aux influences scandinaves et européennes. Si la cuisine néo-nordique a gagné en importance ces dernières années, il en va de même pour la cuisine islandaise. De nombreux chefs expérimentaux créent désormais des plats modernes avec des ingrédients traditionnels.

Le poisson frais est un aliment de base (la soupe de poisson et le fish’n chips sont fortement recommandés), et l’agneau islandais est également populaire. Les moutons sont élevés localement et la viande est extrêmement savoureuse. Les végétariens et les végétaliens sont également pris en charge, mais n’oubliez pas que si les serres locales peuvent produire une quantité limitée de tomates et de concombres, la plupart des légumes sont importés.

Ce qu’il faut savoir

En dehors de la plupart des hôtels, des restaurants et des bars, l’alcool est vendu dans les débits de boissons de l’État dans toute l’Islande et n’est pas disponible dans les supermarchés.

Pourboires: Les frais de service sont inclus dans la plupart des factures et les pourboires supplémentaires ne sont pas attendus.

Âge pour boire: 20.

Shopping en Islande

En Islande, presque toutes les grandes attractions ont une boutique de souvenirs qui vend les meilleurs pulls et couvertures en laine islandaise, ainsi que d’autres articles qui vous tiennent chaud.

À Reykjavík, Laugavegur est la principale rue commerçante, tandis que Kringlan et Smáralind sont les principaux centres commerciaux (tous deux prétendent être les plus grands). Le petit marché aux puces couvert, Kolaportið (près du musée phallologique islandais), qui se tient tous les week-ends, est un endroit idéal pour trouver des bibelots.

L’alcool islandais est également un excellent cadeau. Le Brennivín, un spiritueux épicé au cumin, à servir frais dans un petit verre à liqueur, est probablement le préféré du pays. Le gin islandais devient également très populaire.

Note sur les achats

Les visiteurs peuvent réclamer la TVA sur les achats effectués en Islande, à condition que le montant minimum figurant sur un seul reçu soit supérieur à 6 000 ISK. Si vous avez l’intention de faire un achat important, demandez au détaillant un formulaire de détaxe, qu’il signera et auquel il joindra l’original de votre reçu.

Heures d’ouverture des magasins

Du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00. Les magasins qui s’adressent aux touristes sont généralement ouverts tous les jours, bien que certains aient des horaires réduits le dimanche.

Vie nocturne en Islande

En dehors de Reykjavík, la vie nocturne en Islande est discrète.

Dans la capitale, il y a des bars et des pubs idéaux pour un pöbbarölt (tournée des pubs) qui peut se prolonger jusque tard dans la nuit, surtout pendant les mois d’été où la ville bénéficie de longues heures de clarté.

Harpa, la première salle de concert d’Islande, située sur le front de mer de Reykjavík, propose toute l’année une série de programmes pour divertir les habitants et les touristes. Actuellement, Harpa compte quatre résidents, à savoir l’Orchestre symphonique d’Islande, l’Opéra islandais, le Big Band de Reykjavik et Maxímús Músíkús (la souris musicale la plus célèbre d’Islande, très appréciée des plus jeunes invités de Harpa).

Voici quelques-uns des meilleurs rooftops de Reykjavik :

Perlan : Perlan est un bâtiment emblématique de Reykjavik qui offre des vues panoramiques de la ville depuis son pont d’observation. Le rooftop abrite un café, un restaurant et un bar, et il est également possible de faire une visite guidée du bâtiment pour en savoir plus sur l’énergie géothermique de l’Islande et son histoire.

Sky Lounge : Le Sky Lounge est situé au dernier étage de l’hôtel Reykjavik Marina et offre des vues sur la ville et la mer. Le rooftop comprend un bar et un restaurant et constitue un endroit idéal pour se détendre et profiter de la vue, surtout pendant les mois d’été.

Hôtel 101 : L’hôtel 101 est situé au cœur de Reykjavik et offre des vues sur la ville et les montagnes depuis son bar et son salon sur le toit. Le rooftop est un endroit idéal pour prendre un verre et profiter de la vue, surtout pendant les mois les plus chauds.

The Capital Inn : Le Capital Inn est un hôtel situé dans le centre-ville, offrant des vues sur les montagnes environnantes et la mer depuis son toit-terrasse. Le toit-terrasse est un endroit idéal pour se détendre et profiter de la vue, surtout pendant les mois d’été.

L’hôtel Reykjavik Konsulat : Le Reykjavik Konsulat Hotel est un petit hôtel de charme situé au cœur de Reykjavik, offrant des vues sur la ville depuis son toit-terrasse. La terrasse est un endroit idéal pour prendre un verre et profiter de la vue, surtout pendant les mois les plus chauds.

Se déplacer en Islande

Air

Icelandair (www.icelandair.com) et Eagle Air (www.eagleair.is) assurent des liaisons intérieures en Islande.

Par la route

De plus en plus, de nombreux voyageurs choisissent de se déplacer en Islande en voiture, prenant le temps d’apprécier la beauté des paysages. L’autoroute 1 (appelée Ring Road car elle fait le tour du pays) est la route la plus empruntée du pays. Elle est facile à parcourir, mais attention aux conditions météorologiques qui peuvent entraîner des fermetures temporaires en hiver.

Toutes les routes principales d’Islande sont excellentes, mais attention aux terrains accidentés et aux routes de gravier si vous avez l’intention de vous rendre sur les hauts plateaux. Dans ce cas, un véhicule à quatre roues motrices est recommandé car il possède une bonne garde au sol. Veuillez noter que les routes des Highlands sont également fermées en hiver. De plus, la conduite hors route est interdite par la loi (et passible d’une lourde amende), vous devez donc rester sur les pistes désignées.

Location de voitures: Des sociétés internationales de location de voitures sont disponibles à Reykjavík et Akureyri.

Taxi

Disponible à partir de tous les hôtels et aéroports et des centres-villes de Reykjavík et Akureyri.

Vélo

Le cyclisme en Islande attire les aventuriers qui n’ont pas peur de couvrir de longues distances en une seule journée (et par mauvais temps). L’autoroute 1 (le périphérique) est de loin l’itinéraire le plus populaire parmi les amateurs de vélo.

Autocar

Strætó gère les bus publics en Islande et sa flotte peut vous emmener dans toutes les grandes villes et attractions. Vous pouvez vérifier quels bus vont où sur le site web des transports publics (www.publictransport.is). Vous pouvez également télécharger l’application Strætó qui vous permet de payer les tarifs, de planifier votre voyage, de localiser les bus en temps réel et bien plus encore.

Pour ceux qui recherchent des visites guidées en bus, consultez Reykjavík Excursions, Gray Line Iceland, Trex et Sterna Travel.

Réglementation de conduite

Lorsque les routes sont en bon état, la vitesse est limitée à 30 km/h dans les zones résidentielles, 50 km/h dans les zones urbaines, 80 km/h sur les routes de gravier et 90 km/h sur les autoroutes. Pendant les mois d’hiver, veuillez consulter les bulletins météorologiques avant votre voyage et ralentir si nécessaire.

Il est interdit de conduire sous l’influence de l’alcool. Il est obligatoire d’utiliser les phares à tout moment et toute l’année (le réglage « auto » des phares ne suffit pas), et de porter la ceinture de sécurité, tant à l’avant qu’à l’arrière. Sur les ponts à une voie, la voiture qui arrive en premier a la priorité.

Des panneaux d’avertissement spéciaux indiquent le danger à venir, mais il peut ne pas y avoir de panneau distinct sur la réduction de la vitesse. Vous devez choisir une vitesse sûre en fonction des conditions.

Services de dépannage: Contactez votre société de location de voitures. Attention, les signaux des téléphones portables peuvent être faibles dans les zones reculées. Il est donc conseillé de dire à quelqu’un où vous allez.

Note sur la route: Les conditions météorologiques changeantes peuvent rendre la conduite en Islande difficile. Soyez préparé et prenez toutes les précautions raisonnables.

Des stations-service sont disponibles dans toutes les villes et le long des principales autoroutes. Toutefois, les distances entre les stations-service peuvent varier. Assurez-vous donc d’avoir suffisamment de carburant pour atteindre la prochaine destination.

Déplacements urbains: Outre les bus et les taxis, toutes les villes d’Islande (y compris Reykjavík) sont relativement compactes et peuvent être parcourues à pied.

Train: Il n’y a pas de trains en Islande.

Ferries

Plusieurs compagnies de ferries assurent des liaisons avec diverses îles et fjords et certaines d’entre elles organisent également des visites guidées. En voici quelques exemples :

  • Herjolfur (herjolfur.is) assure la liaison entre Landeyjahöfn au sud et les îles Westman (Vestmannaeyjar).
  • Le ferry Viðey (elding.is) dessert l’île de Viðey depuis Reykjavík (le vieux port et le port de Skarfabakki).
  • Sæfari (samskip.is) offre des services de Dalvík (près d’Akureyri) à Grímsey dans le cercle polaire.

Une brève histoire de l’Islande

L’Islande a été colonisée par des marins nordiques il y a plus de 1 000 ans. Ils se sont rassemblés pour la première fois à Þingvellir (l’actuel parc national de Thingvellir) en 930.

En 1262, l’Islande s’est soumise au roi de Norvège et le Jónsbók (code de lois) a été présenté aux insulaires en 1281. En 1397, la formation de l’Union de Kalmar a vu le Danemark, la Suède et la Norvège, ainsi que les colonies norvégiennes telles que l’Islande et le Groenland, passer sous le contrôle du Danemark. En 1814, la Norvège est devenue indépendante, mais l’Islande est restée un territoire danois. En 1944, l’Islande a obtenu son indépendance et la nouvelle république célèbre depuis lors sa fête nationale le 17 juin.

Environ 80 % des Islandais sont luthériens et 5 % appartiennent à d’autres confessions chrétiennes. Environ 5 % de la population pratique encore l’ásatrú, la religion traditionnelle nordique.

L’Islande a un taux d’alphabétisation de 99 %. Ses habitants sont bien informés, parlent bien et sont très polis. L’islandais est la langue nationale, mais le danois et l’anglais sont largement parlés.

Retrouvez nos autres destinations de voyage en Europe.

100% voyage est votre guide de voyage.