Voyage à Montréal, Canada

Montreal

On part en voyage à Montréal au Canada, une ville fabuleuse autant l’été que l’hiver, avec une gastronomie variée et une nature au coeur de la ville avec une diversité d’activités.

Voyage à Montréal – la destination

Il n’y a qu’un seul mot pour décrire l’essence de Montréal : multifacettes. Cette ville représente la fusion de l’Ancien et du Nouveau Monde, avec des structures du 18e siècle qui se fondent dans la ligne d’horizon du 21e siècle. Des maisons anciennes abritent maintenant des restaurants fusion funky, et le son familier de l’anglais est juxtaposé aux « r » roulés du français. Les drapeaux arc-en-ciel flottent à côté des emblèmes de l’Inde, du Portugal et de la France, et les pâtisseries françaises traditionnelles sont vendues à côté du bagel montréalais aux graines de sésame. Alors que vous pensiez avoir tout vu, un court trajet en ascenseur vous fait découvrir une autre ville située à plusieurs étages sous le niveau du sol.

Les principales attractions de cette ville polyvalente comprennent des musées de classe mondiale et des marchés animés. Commencez votre visite par les anciennes rues pavées du Vieux-Montréal. Vous pourrez y explorer les cathédrales historiques ou prendre un cappuccino dans l’un des cafés français traditionnels du boulevard Saint-Laurent. Si l’histoire ne vous passionne pas, rendez-vous dans le centre-ville animé pour un après-midi de shopping ou au Parc du Mont-Royal pour une randonnée. Veillez simplement à garder un peu d’énergie pour le coucher du soleil ; Montréal – en particulier la rue St-Denis – est connue pour sa vie nocturne qui se poursuit jusqu’aux petites heures du matin.

Montréal – quand s’y rendre
Les meilleures périodes pour visiter Montréal sont de mars à mai et de septembre à novembre, lorsque le temps est plus doux et que les hôtels sont vacants. Mais à part la fluctuation des tarifs, vous découvrirez qu’il n’y a pas vraiment de mauvais moment pour passer des vacances ici. Les températures chaudes de l’été rendent l’exploration à pied beaucoup plus agréable, tandis que les passages chauffés de la ville souterraine offrent un refuge en hiver. Si vous êtes attiré par l’été tempéré, assurez-vous de réserver à l’avance : Montréal accueille de nombreux festivals populaires durant cette saison.

Montréal est bilingue
La majorité de la population parle français, il est donc conseillé d’emporter un guide de conversation lors de votre voyage. Toutefois, la plupart des résidents parlent également l’anglais.

Préparez-vous au froid
Cette ville n’est pas étrangère au climat hivernal. Les températures maximales à cette époque de l’année se situent en moyenne dans la vingtaine ; prévoyez beaucoup de vêtements chauds.

Laissez la voiture derrière vous
Bien que le stationnement soit bon marché, le prix de l’essence ne l’est pas. Le vaste réseau de transports publics vous conduira là où vous le souhaitez.

Voyage à Montréal – les immanquables

Les musées, les points d’intérêt, les quartiers commerçants et les boîtes de nuit de Montréal offrent de nombreux divertissements. Pour avoir un aperçu du Montréal historique, passez une journée à explorer les bâtiments du XVIIIe siècle du Vieux-Montréal, qui abritent maintenant de petits musées et des boutiques de souvenirs. Cette ville est également une destination idéale pour les familles, avec des attractions comme le Biodôme de Montréal. Si vous visitez la ville en hiver, échappez au froid en vous rendant dans les centres commerciaux et les musées de la ville souterraine.

Le Vieux-Montréal
En tant que site de la ville originale de Montréal, le Vieux-Montréal (accessible depuis les stations de métro Place-d’Armes et Champ-de-Mars de la ligne orange) est le centre de la culture de la ville. Peu de choses ont changé dans ce quartier malgré l’urbanisation rapide de la ville. Des calèches tirées par des chevaux traversent les rues pavées et serpentent devant des sites remarquables tels que la Basilique Notre-Dame, l’Hôtel de Ville, le Vieux-Port et le Marché Bonsecours.

Ici, vous vous mêlerez aux Montréalais dans les cafés sur les trottoirs, avec vue sur le fleuve, ou vous apprécierez les artistes de rue de la Place Jacques-Cartier en été. C’est également un lieu de shopping populaire (malgré les boutiques de souvenirs kitsch), et de nombreux bars et clubs animent le Vieux-Montréal au coucher du soleil. Les visiteurs récents ont déclaré que ce quartier est incontournable pour se promener, manger et découvrir l’histoire de Montréal et qu’il est très européen grâce à sa belle architecture.

Jardin botanique de Montréal
Grâce à 10 grandes serres – chacune adaptée à un thème spécifique – le jardin botanique de 190 acres abrite plus de 22 000 espèces de flore et offre un répit panoramique toute l’année loin du centre-ville de la métropole. Passez du temps à flâner parmi les bonsaïs tranquilles du jardin japonais ou apprenez les principes du yin et du yang dans le jardin chinois, qui présente des créations de la dynastie Ming du 14e au 17e siècle. Les jardins extérieurs comprennent une roseraie colorée et un étonnant jardin alpin.

Des visiteurs récents ont qualifié le jardin d’incontournable, avec beaucoup de choses à voir. Si vous visitez avec des enfants, ne manquez pas le très populaire jardin des plantes toxiques. De plus, l’Insectarium est l’un des plus grands musées d’insectes d’Amérique du Nord, avec plus de 250 000 spécimens d’insectes vivants et naturalisés. Parmi les expositions permanentes, citons We Are the Insects, Atta Ants, Butterflies Go Free (un des favoris des plus jeunes visiteurs du jardin) et The BuzzGround, une zone de découverte amusante spécialement conçue pour les enfants. Les critiques disent que la variété est étonnante et que les enfants adorent la visite.

Parc du Mont-Royal
Cette colline de 761 pieds qui a donné son nom à Montréal est le plus grand des parcs de la ville. Dominant le centre de Montréal (et accessible depuis la station de métro Peel de la ligne verte ou Mont-Royal de la ligne orange), le parc du Mont-Royal est fréquenté par des joggeurs, des pique-niqueurs, des promeneurs de chiens et des cyclistes tout au long de l’année. Pendant les mois les plus chauds, vous pouvez louer des barques pour naviguer sur le lac des Castors du parc, tandis que le Chalet du Mont-Royal offre une vue imprenable sur le parc et la ville à tout moment de l’année. Ne manquez pas non plus de vous arrêter à la Croix du Mont-Royal ou aux deux cimetières du parc (un anglais et un français).

Les visiteurs récents recommandent vivement de monter les escaliers jusqu’au sommet de la colline pour avoir une vue imprenable sur la ville, mais les critiques ont également prévenu qu’il s’agissait d’une randonnée raide.

Vous pouvez visiter le Parc du Mont-Royal gratuitement du lever au coucher du soleil. Il y a plusieurs restaurants sur place ainsi qu’une boutique de souvenirs.

Marché Jean-Talon
Dans un monde dominé par les supermarchés trop réfrigérés et éclairés par des néons, le marché Jean-Talon est littéralement une bouffée d’air frais et l’un des plus grands marchés publics d’Amérique du Nord. Situé à un pâté de maisons du boulevard Saint-Laurent (accessible depuis la station de métro Jean-Talon de la ligne bleue), ce marché en plein air séduit par ses arômes de saucisses grillées, de fromages québécois, de monticules de produits frais, d’épices maison et de chocolats artisanaux.

Même si vous ne cherchez pas à acheter, les visiteurs récents recommandent de faire une promenade dans le marché pour rencontrer les Montréalais et se mêler à eux, et pour profiter du cadre convivial. D’autres ont fait l’éloge de la variété, affirmant qu’il s’agit d’une visite incontournable pour les gourmets et d’un endroit idéal pour trouver des spécialités montréalaises.

Le marché est ouvert toute l’année ; du lundi au mercredi et le samedi de 7 h à 18 h ; le jeudi et le vendredi de 7 h à 20 h et le dimanche de 7 h à 17 h. L’accès est gratuit.

Voyage à Montréal – Culture et coutumes

Montréal est située dans la province francophone du Québec. Même si vous n’aurez pas de mal à trouver des anglophones ici, vous voudrez peut-être vous préparer à utiliser quelques expressions françaises comme « bonjour », « s’il vous plaît » et « merci ».

La monnaie officielle du Canada est le dollar canadien, qui est à peu près équivalent au dollar américain. En ce qui concerne la plupart des autres facteurs culturels, notamment la tenue vestimentaire, l’étiquette des restaurants et les pourboires, Montréal ne diffère pas trop des grandes villes américaines.

Voyage à Montréal – Que manger ?

Comme les Français, les Montréalais sont fiers de leur cuisine de qualité. Bien que la cuisine française traditionnelle règne toujours en maître, le palais des Montréalais s’est élargi au cours des dernières années pour inclure les cuisines portugaise, thaïlandaise, marocaine, indienne, mexicaine et de nombreuses autres cuisines internationales. Que vous cherchiez un steak frites ou des sushis, un petit goût de Paris ou un petit goût de je ne sais quoi, Montréal a tout ce qu’il faut. Si vous recherchez quelques aliments de base canadiens, vous les trouverez facilement, notamment la poutine (frites garnies de fromage en grains et de sauce). Les spécialités montréalaises comprennent la viande fumée (essayez celle de Schwartz) et les bagels (dont certains disent qu’ils rivalisent avec ceux de New York). Fairmont Bagel et St-Viateur Bagel Shop se disputent souvent le titre de meilleurs bagels de la ville.

Si vous avez envie d’un peu de cuisine française, rendez-vous dans le Vieux-Montréal, où de nombreux bâtiments historiques abritent aujourd’hui des bistros et des restaurants traditionnels français, notamment Toque, LOV et l’époustouflant Crew Collective & Cafe. Si vous recherchez une version plus contemporaine des plats traditionnels, essayez de manger le long de l’une des artères principales – le boulevard St-Laurent, la rue St-Denis ou la rue Crescent – qui sont devenues des centres importants de la gastronomie au cours des dernières années. Pour un éventail plus diversifié de restaurants, promenez-vous dans le quartier du Mile End, juste au nord du Parc du Mont-Royal, qui abrite de nombreuses populations d’immigrants et propose un large éventail de menus internationaux, notamment portugais et hassidiques.

Voyage à Montréal – informations pratiques

Sécurité
Montréal est plus sûre que la plupart des villes américaines et européennes de taille similaire. Mais il faut tout de même faire preuve de bon sens, surtout après le coucher du soleil. Évitez de marcher seul la nuit et gardez un œil sur vos objets de valeur. Les lieux de vie nocturne comme la rue St-Denis et la rue Ste-Catherine peuvent parfois attirer des foules plus bruyantes. Les Montréalais sont généralement très tolérants envers tous les styles de vie et les formes de discrimination sont rares. Cependant, Montréal est une ville politiquement libérale, et ses résidents ne sont généralement pas d’accord avec les politiques américaines. Des manifestations politiques ont lieu, mais elles sont rares. Les jours où la température descend sous le point de congélation sont plus fréquents que les manifestations politiques. Les hivers froids de Montréal peuvent parfois prendre les visiteurs au dépourvu. Les voyageurs d’hiver doivent s’assurer d’emporter beaucoup de couches chaudes ainsi que des mitaines, des écharpes et des chapeaux.

Se déplacer à Montréal
Les meilleures façons de se déplacer à Montréal sont à pied ou par les transports en commun. Montréal est une ville où l’on peut marcher, mais si vos pieds sont fatigués, le métro et le bus de Montréal sont à la fois économiques et faciles à utiliser. Il existe également une navette publique (n° 747) qui circule entre le centre-ville et l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal (YUL) 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Il y a deux itinéraires : l’un dépose les visiteurs au centre-ville et fait 11 arrêts en cours de route. L’autre est un trajet direct jusqu’à la station Lionel-Groulx, où vous pouvez monter dans une rame de métro jusqu’à votre destination. Les trajets coûtent 10 dollars canadiens (environ 7,50 dollars) par personne. Vous pouvez également prendre un taxi de l’aéroport au centre-ville, ce qui vous coûtera 41 $ CA (environ 31 $).

voyage à Montréal

Articles recommandés